Le canard et les teuffeurs

octobre 28, 2008

Le canard ayant vendangé
Cinq journées
Se trouva fort dépourvu
Quand la merde fut venue :
Pas un seul petit euro
Pour l’huissier ou le proprio
Il erra dans la cité crier famine

auprès de copains et copines
Les priant de lui prêter
Quelque denier pour subsister
jusqu’à la galère prochaine.
je vous paierai leur dit il
avant le nouvel an promesse
Et si t’y crois, t’es qu’une biesse !

Le teuffeur n’est pas prêteur,
c’est n’est pas là son moindre défaut.
Qu’avez vous fait de votre magot ?
Dit-il à ce canard boiteux squatteur


D’Hotton à Lyon
Je glandais, ne vous déplaise.
Vous glandiez ? j’en suis fort aise,
Eh bien ! pleurez maintenant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :